Comment se déroule une consultation chez l’ostéopathe

déroulement d'une consultation chez l'ostéopathe

Il est reconnu que chaque ostéopathe à sa propre façon de conduire sa consultation, mais le déroulement d’une consultation chez un ostéopathe présente des aspects communs à chaque ostéopathe.

La consultation se décompose en 5 grandes étapes :

  • Une sorte d’interrogatoire appelé anamnèse qui va permettre de mieux vous connaitre
  • Un examen ainsi que d’éventuels tests orthopédiques…
  • Le traitement proprement dit de la douleur
  • L’étape de Vérification
  • L’étape de conseils qui est une synthèse de la séance et des recommandations de l’ostéopathe.

Quelques conseils pratiques avant et après la consultation

  • Apportez vos documents médicaux.
  • L’ostéopathe peut vous demander de vous déshabiller pour vous ausculter.
  • Evitez autant que possible la prise d’antalgiques avant votre rendez-vous. En effet, les médicaments peuvent biaiser certains tests et ralentir l’efficacité du traitement.
  • Après la consultation, vous allez peut-être vous sentir détendu ou légèrement fatigué, il est donc conseiller de ne pas faire de longues distances en voiture juste après la séance, et si vous pouvez être accompagné c’est souhaitable.
  • Il est également important de ne pas faire d’efforts exigeants physiquement et de laisser 2 ou 3 jours de repos à votre corps.

 

Les étapes de la consultation ostéopathique

La consultation dure environ 1 heure mais cette durée peut varier selon les motifs de consultation

1 – L’anamnèse

L'anamnèse

Première étape de la consultation, celle-ci permet à votre ostéopathe via des questions de mieux cibler les symptômes de la douleur, et donc le traitement adéquat.

Votre ostéopathe en tant que professionnel aguerri en observant votre posture a déjà une petite idée de la cause de vos douleurs et comment les soulager, cette étape est tout de même importante pour confirmer le diagnostic.

L’ostéopathe a une approche globale donc les questions peuvent porter sur des sujets très larges, vos activités sportives, profession, vie de famille, antécédents médicaux, blessures et maladies antérieures.

L’ostéopathe va également s’intéresser en plus de la localisation de la douleur aux sphères que comprend l’ostéopathie (Ostéo-Articulaire, Crânienne, Viscérale…)

Bien sûr en fonction du public l’ostéopathe adaptera cette étape notamment la consultation pour un bébé par exemple.

2 – Examen Et Tests

Examen et tests cliniques

 Une fois l’anamnèse terminée, votre ostéopathe va procéder à un examen ostéopathique complet. Il va vous demander de vous mettre en sous-vêtements.

L’ostéopathe peut observer chez son patient un besoin d’une analyse plus approfondie au niveau scapulo-humérale (de l’épaule) ou cervicales si celui-ci par exemple a des difficultés à retirer son pull ou une perte d’équilibre en retirant son pantalon.

Pour mieux comprendre cette étape de tests, prenons l’exemple d’un lumbago :

Ici l’ostéopathe va dans un premier temps :

Observer son patient en situation fixe, c’est-à-dire le patient ne bouge pas et l’ostéopathe analyse sa colonne vertébrale à la recherche d’un décalage.

En mouvement, l’ostéopathe demande au patient de se pencher vers l’avant, se cambrer etc…afin d’évaluer les éventuelles pertes de mobilité.

Des tests spécifiques peuvent être mis en place (test de la commère en cas de douleur au niveau de la colonne lombaire par exemple).

L’ostéopathie est une médecine est une thérapie manuelle, l’ostéopathe procèdera à certaines techniques de palpation en s’assurant du bon fonctionnement du MRP (l’équilibre crâne-sacrum et les éventuelles adhérences duremériennes au niveau lombaire dans le cas d’un lumbago.

Si nécessaire, des tests cliniques devront parfois être effectués. Il peut s’agir de tests diagnostiques, orthopédiques ou neurologiques qui aideront l’ostéopathe à mieux comprendre votre condition, mais aussi des tests d’exclusion afin de s’assurer qu’il n’ y a pas de problème sous-jacent en évaluer l’aspect neurologique du lumbago, et qu’il n’ y ait pas d’hernie discale.

3 – Le traitement ostéopathique

Traitement ostéopathique

À la fin de l’examen, votre ostéopathe vous explique ce qu’il a trouvé, ainsi que le diagnostic de votre douleur ou des symptômes. Il va alors suggérer l’approche du traitement qui sera la plus pertinente pour vous.

Généralement votre ostéopathe vous demande de vous allonger sur la table, sur le côté ou sur le ventre selon la technique utilisée.

L’ostéopathe utilise des techniques d’étirements, de massages ou de manipulations. Le traitement ostéopathique est généralement indolore.

En tout état de cause, signalez l’intensité de la douleur à votre ostéopathe et il sera attentif à vous installer aussi confortablement que possible.

 

4- L’étape de Vérification

Ici, l’ostéopathe va vérifier les résultats immédiats de son traitement.

Le corps fonctionne comme un tout indivisible, il est donc possible d’avoir un sentiment de relâchement au niveau de la zone non-travaillée, et donc l’ostéopathe vérifiera s’il est judicieux ou non de la traiter.

L’ostéopathe peut demander à son patient de refaire les mouvements effectués en début de consultation afin de constater les changements.

Il est à signaler que les traitements ostéopathiques vont travailler dans le corps au cours des prochaines 72 heures, l’absence de résultats immédiats n’est pas alarmante, et il est important de laisser au corps un temps de repos de 2 à 3 jours.

En effet le corps, vu que le traitement s’est fait en position allongée, va mettre quelques jours à intégrer les opérations effectuées, en position « normale » cela permet au corps une meilleure intégration nerveuse.

 

Quelques Effets Secondaires après la consultation

Quelques symptômes peuvent apparaître :

  • légère douleur pendant un ou deux jours après le traitement (similaire à des courbatures)
  • rougeurs autour de la zone qui a été traitée (en raison de l’amélioration de la vascularisation)
  • fatigue, somnolence, maux de tête
  • nausées ou ballonnements surtout après un traitement viscéral

 

Ces symptômes sont normaux s’ils persistent au-delà de 3 jours, parlez-en à votre ostéopathe

Votre ostéopathe vous préviendra vraisemblablement sur les effets possibles de la technique appliquée pendant le traitement.

Comme tout effort sur votre corps, une petite sieste est préconisée ainsi qu’une bonne hydratation.

  • Conseils et Recommandation

Une seule séance peut vous soulager, à l’issue de votre consultation votre ostéopathe peut vous prescrire d’autres séances, notamment pour les douleurs chroniques par exemple.

Des recommandations en matière d’ :

Alimentation

Effort physique

Pratique sportive

L’envoi chez un confrère vous seront données.

Aussi la prise d’antalgiques car cela biaise le diagnostic est déconseillée sauf si la douleur est insupportable, de même que les ceintures lombaires ou minerves, le corps doit fonctionner de la façon la plus naturelle possible.

Coût de la consultation ostéopathique et remboursement

Coût de la consultation et remboursment

L’ostéopathie n’est pas prise en charge par la sécurité sociale, cependant certaines mutuelles remboursent les séances d’ostéopathie, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre mutuelle.

Le montant moyen d’une consultation ostéopathique est d’environ 50€.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *