Ostéopathie pour bébé

Ostéopathe-bébé

L’ostéopathie s’adresse à différents publics, c’est une thérapie de soins par les mains qui permet de soulager de nombreux maux notamment ceux de votre bébé, voyons ce qu’est l’ostéopathie de façon un peu plus précise.

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une méthode de soins manuelle, naturelle et originale qui a pour but de traiter les problèmes liés à la mobilité pouvant affecter l’ensemble du corps humain, l’ostéopathie a été fondée en Amérique du Nord par le Dr Andrew Taylor Still, à la fin du 19e siècle. Still était encore médecin et possédait une connaissance approfondie du corps humain, de sa structure et de son fonctionnement. Depuis la mort de ses trois filles, il a été stimulé à sortir des sentiers battus par la méningite, où il n’a pu s’empêcher d’utiliser ses connaissances médicales conventionnelles de l’époque.

Pourquoi consulter un ostéopathe pour votre bébé ?

Les motifs de consultation d’un ostéopathe sont nombreux et l’ostéopathie peut aider votre bébé à mieux se développer, à mieux grandir.

Consulter un ostéopathe tout au long de la croissance de votre enfant permet d’atténuer des troubles fonctionnels qui peuvent apparaitre durant et après l’accouchement.

Il ne faut pas oublier que la croissance in utéro de votre bébé malmène pas mal le corps de la femme enceinte. L’utilisation de forceps, ventouses durant l’accouchement peut avoir un impact sur l’enfant (lésions au niveau des os du crâne, paralysies des nerfs crâniens.

L’ostéopathie en cas d’accouchement au forceps :

Le forceps est un instrument d’extraction métallique en forme de pince qui permet de saisir la tête d’un fœtus pour faciliter son expulsion. Une extraction instrumentale avec forceps est indiquée lorsqu’il faut accélérer l’accouchement ou faciliter la naissance.

Les bébés peuvent présenter différents troubles type coliques, des torticolis, des régurgitations, on parle ici de RGO reflux gastro-œsophagien autrement dit une remontée de lait contenu dans l’estomac vers l’œsophage, cela apparait le plus souvent la plupart du temps entre les tétées et est accompagné d’inconforts et de pleurs…

Après un examen minutieux, l’ostéopathe pour bébé va opérer des corrections par des techniques douces manuelles afin de relâcher les tensions et retrouver un équilibre harmonieux.

Il se peut aussi que votre bébé naisse prématuré et là l’ostéopathie peut se révéler d’une aide précieuse.

L’ostéopathie en cas de naissance prématurée

La prématurité correspond à une naissance avant le terme de grossesse qui correspond à 41 semaines d’aménorrhées, soit 9 mois et demie à compter de la date des dernières règles.

L’enfant est considéré comme né prématuré si celui-ci naît avant 8 mois et demi de grossesse soit 37 semaines d’aménorrhées.

La grande prématurité équivaut à une naissance entre la 28ème et la 32 ème semaine d’aménorrhées.

La très grande prématurité pour les naissances avant 28 semaines d’aménorrhées soit 6 mois de grossesse.

La prématurité moyenne quant à elle correspond à une naissance comprise entre les 32 ème et 36 ème semaines d’aménorrhées révolues, près de la moitié des naissances prématurées sont spontanées, il n’y a pas de réels symptômes ou signes avant-coureurs.

Elles sont souvent dues à des contractions précoces ou à la rupture des membranes, cause que nous verrons plus en détails dans un prochain chapitre, lorsque le déclenchement d’une naissance prématurée est décidé, il se fait en réponse à un risque pour le fœtus et/ou pour la mère.

Ses organes ne sont pas tout à fait prêts à la vie extra-utérine, il peut en résulter plusieurs complications que l’ostéopathie peut soulager.

L’un des grands motifs de consultation d’un ostéopathe pour bébé est lorsque ce dernier a des difficultés à téter, ce qui résulte généralement d’un dysfonctionnement ou un blocage de la mandibule, cela rétablit très simplement par le recours à l’ostéopathie, donc pas d’angoisse ou de stress si bébé a du mal à téter.

Autres raisons de consulter un ostéopathe pour votre nourrisson ?

L’accouchement peut être le premier des traumatismes pour bébé si :

  • Le travail a été trop long,
  • S’il y a eu recours à des forceps, ventouses, spatules
  • Un accouchement sous péridurale
  • Accouchement sous césarienne
  • Naissance prématuré
  • Grossesse Gémellaire
  • Lorsque le cordon s’est enroulé autour du cou
  • Si votre bébé a dû être réanimé, même de façon légère
  • Recours à la péridurale.

Cela peut occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs.

  • Suite à l’accouchement
  • Si votre bébé a une partie de la tête plate
  • Une mauvaise position de bébé in utéro
  • Difficultés à téter
  • Torticolis congénitaux

Le torticolis congénital est une affection musculaire qui touche les muscles du cou. Elle est la troisième pathologie néonatale après dysplasie congénitale (affection du nouveau-né) des hanches et le pied-bot, cette affection se développe le plus souvent dès les premiers jours, entre 30 à 40% des nouveaux nés seraient touchés par cette affection.

Le torticolis se caractérise par une position de la tête penchant vers l’épaule avec cette dernière qui effectue une rotation vers le côté opposé.

Le torticolis se décompose en 2 parties, l’une appelé torticolis congénital et l’autre torticolis musculaire congénital (TMC) qui est le plus fréquent.

Il est inutile de rappeler qu’une prise en charge rapide de votre bébé par un ostéopathe limite les risques de plagiocéphalie, d’asymétrie faciale, de troubles de la vision ou encore de déformation de la colonne vertébrale.

Quelques exercices simples peuvent aider votre bébé à résorber son torticolis en plus des soins en séances d’ostéopathie, ces exercices de positionnement pour stimuler votre bébé vous seront expliqués par votre ostéopathe, il est important de rappeler que les gestes doivent être pratiqués avec douceur.

  • Diarrhées
  • Coliques du nourrisson
  • Constipation
  • Pleure souvent
  • Troubles ORL (Otites, rhinites à répétition…
  • Strabisme
  • Dyslexie

En effet les coliques du nourrisson représentent une part importante des motifs de consultations ostéopathiques et dont les causes sont multiples.

L’ostéopathie en cas d’immaturité du système digestif

Le réflexe de succion ainsi que les mécanismes de déglutition et de respiration ne sont pas encore bien coordonnés.

L’alimentation se fait donc via une sonde introduite dans le tube digestif passant par la bouche.

Le lait maternel est très recommandé.

L’entéro ulcéro-nécrosante est d’une des complications graves de l’immaturité digestive, rare elle survient parfois 3 à 4 semaines après la naissance

L’ostéopathie aide la plupart des bébés qui ont des coliques, bien que certains aient aussi besoin d’une approche combinée avec des médicaments.

L’ostéopathie permet de diagnostiquer le plus tôt possible d’où vient la douleur et quel traitement est approprié pour chaque bébé.

Comment l’ostéopathie agit sur l’intestin irritable de votre bébé

Le lait passe souvent trop rapidement dans l’intestin grêle avant d’être décomposé dans l’estomac.  Cela donnera au bébé un ventre gonflé.  Le bébé peut avoir l’air de pousser tout le temps quand il est éveillé, pour essayer de se débarrasser du vent.  Les symptômes se manifestent habituellement de 30 à 90 minutes après la tétée.

L’ostéopathe va gommer les restrictions de mobilité via le recours à l’ostéopathie viscérale.

Toutes ces raisons peuvent justifier le recours à l’ostéopathie.

L’ostéopathe va remédier à ces maux qui gâchent le quotidien de votre bébé.

Toutefois il est important de noter qu’un bilan médical traditionnel doit être fait pour votre bébé afin vérifier si ces problèmes peuvent être soignés par votre médecin généraliste.

En ce qui concerne les torticolis congénitaux, le sommeil perturbé ou les troubles digestifs de votre bébé, il est fortement recommandé de recourir à un ostéopathe.

Comment se déroule une séance chez l’ostéopathe bébé ?

L’ostéopathe fait ce qu’on appelle un bilan ostéopathique où il va vérifier la mobilité de votre bébé par de douces manipulations, l’ostéopathe va cibler le système nerveux de votre bébé pour tout remettre dans l’ordre avec une grande douceur.

 Combien de séances ostéopathiques ?

Le nombre de séances chez l’ostéopathe pour bébé peut aller de 2 à 3 séances, il est toutefois important de les espacer dans le temps.

 

 

 

 

 

Notez cet article