L’Ostéopathie pour bébé : une solution idéale pour le soulager

Consulter un ostéopathe pour son bébé est le premier motif de consultation.L’ostéopathie permet de soulager bébé, et d’apaiser les parents qui ont besoin d’être accompagnés et rassurés durant ses premiers pas. L’ostéopathie se révèle d’une grande utilité pour les parents ainsi qu’un grand soutien, mais au fait l’ostéopathie c’est quoi ? 

Qu’est-ce que l’Ostéopathie ?

L’ostéopathie a été fondée en Amérique du Nord par le Dr Andrew Taylor Still, à la fin du 19e siècle. Still était encore médecin et possédait une connaissance approfondie du corps humain, de sa structure et de son fonctionnement.

Un diagnostic global et précis permet à l’ostéopathe de rétablir équilibre du corps humain.

L’ostéopathie fait appel à trois grandes sphères que sont l’ostéopathie crânienne dont les zones d’intervention vont du crâne au sacrum.

L’ostéopathie viscérale qui va s’attacher à gommer les déséquilibres situés dans les organes de l’abdomen ou encore du thorax.

Et l’ostéopathie structurelle qui a pour but d’atténuer tous les troubles musculo-squelettiques, articulations etc…

Ostéopathie Pour Bébé 

Entre les coliques, torticolis, les pleurs, la digestion difficile…le recours à l’ostéopathe peut s’avérer nécessaire, il va tout d’abord rééquilibrer le métabolisme de votre bébé et le relaxer.

L’ostéopathe ne fait jamais de craquements lorsqu’il soigne votre bébé.

Les manipulations se font en douceur.

L’ostéopathe peut intervenir à chaque stade de la croissance de votre bébé.

Aussi durant votre grossesse, elle s’avère efficace et en cas de naissance prématurée.

Les bienfaits de l’ostéopathie sont nombreux aussi bien pour la femme enceinte que pour son nouveau-né, même s’il naît prématuré.

En matière de naissance prématurée, de quoi parle-t-on ?

L’ostéopathie pour bébé naît prématuré

La prématurité correspond à une naissance avant le terme de grossesse soit 41 semaines d’aménorrhées, à compter de la date des dernières règles.

La très grande prématurité pour les naissances avant 28 semaines d’aménorrhées soit 6 mois de grossesse.

La grande prématurité équivaut à une naissance entre la 28ème et la 32 ème semaine d’aménorrhées.

La prématurité moyenne:  entre les 32 ème et 36 ème semaines d’aménorrhées révolues.

L’enfant est considéré comme né prématuré si celui-ci naît avant 8 mois et demi de grossesse soit 37 semaines d’aménorrhées.

Ses organes ne sont pas tout à fait prêts à la vie extra-utérine, consulter un ostéopathe va aider bébé dans son développement malgré sa fragilité.

Malheureusement la naissance prématurée peut être la conséquence de complications chez la femme enceinte.

Les causes de naissance prématurée

Près de la moitié des naissances prématurées sont spontanées, il n’y a pas de réels symptômes ou signes avant-coureurs.

Elles sont souvent dues à des contractions précoces ou à la rupture des membranes.

En cas d’hypertension maternelle sévère,il peut être décidé le déclenchement d’une naissance prématurée.

L’hypertension maternelle sévère

Cette pathologie représente environ 20% des raisons d’accouchements prématurés.

Elle peut entraîner des complications graves tels que l’éclampsie, la pré-éclampsie, ou des troubles hépatiques.

La Pré-Eclampsie ou Toxémie Gravidique

La Pré-éclampsie est une hypertension artérielle gravidique survenant chez la femme enceinte après 20 semaines d’aménorrhée.

Moins de 5% des grossesses sont concernées et le risque augmente en cas de grossesse gémellaire,grossesse après 40 ans,obésité ou encore diabète.

Si la pré-éclampsie n’est pas prise en charge, celle-ci peut déboucher sur une éclampsie.

L’Eclampsie

Dans un contexte d’hypertension gravidique, l’éclampsie se manifeste en une crise convulsive généralisée.

C’est une complication majeure de la pré-éclampsie, où les pronostics vitaux de la mère et de l’enfant sont engagés.

 Le Hellp Syndrome

C’est aussi une complication de la pré-éclampsie qui occasionne des troubles hépatiques, micro-hémorragies;

En s’accentuant peuvent risquer de faire éclater le foie, les risques sont variables, mais il peut être envisagé en cas de Hellp Syndrome, le déclenchement prématuré de l’accouchement.

La rupture prématurée des membranes

Plus communément appelée perte des eaux, elle peut se produire à un moment proche de la date d’accouchement.

En cas de rupture prématurée les risques d’infection de l’utérus et du fœtus, d’une position anormale du fœtus, de décollement placentaire augmentent.

Ce qui n’est pas sans conséquence, car la RPM peut entraîner aussi une naissance prématurée.

Conséquences en cas de naissance prématurée

Il peut y avoir des complications chez la femme enceinte durant sa grossesse, ces symptômes peuvent avoir des conséquences aussi sur le nouveau-né prématuré.

Pourquoi recourir à l’ostéopathie pour votre bébé en cas de naissance prématurée ?

L’ostéopathie  va aider votre bébé dans le bon développement de ses organes qui ne sont pas encore matures.

Bien évidemment au vu de la fragilité de votre bébé, le recours à l’ostéopathie est complémentaire.

L’assistance respiratoire est nécessaire votre nouveau-né durant ses premiers jours.

Chez le prématuré les poumons ne produisent pas encore de surfactant, ce qui génère des difficultés respiratoires.
Il est donc indispensable de fournir en quelque sorte aux enfants prématurés un surfactant exogène via une sonde d’intubation.

Votre bébé peut aussi souffrir de problème cardio-respiratoire.

L’Immaturité Cardio-Respiratoire

Des ralentissements de la fréquence cardiaque sont fréquents chez le nouveau-né prématuré.

En cause l’immaturité du système de contrôle du rythme cardiaque qui le rend très perméable à toute variation (manque d’oxygène, pause respiratoire, reflux gastrique…).

Aussi, il existe chez le fœtus un canal, appelé canal artérien,  qui laisse communiquer l’aorte et l’artère pulmonaire pendant la vie fœtale.

Ce canal s’obstrue spontanément et définitivement à la naissance. Mais chez le prématuré, il tarde à se  refermer et peut entraîner un reflux de sang vers le poumon.

L’ostéopathie lorsque bébé a du mal à téter.

Chez le prématuré, le réflexe de succion, les mécanismes de déglutition, de respiration ne sont pas encore bien coordonnés.

Cela peut se produire chez un bébé qui a une cravate de langue ou un problème de prise du sein ou du biberon lorsque le bébé apporte beaucoup de vent pendant la tété.

Le bébé fait souvent un cliquetis avec la langue quand il tète,  il peut avoir une mâchoire récessive où la mâchoire ne s’ouvre pas bien pour s’accrocher au mamelon.

L’allaitement étant le meilleur nutriment pour votre bébé, l’ostéopathe va donc aider aussi bien dans son positionnement que celui de son bébé.

Mais aussi éliminer les blocages mécaniques et neurologiques qui empêchent bébé de bien téter grâce à une meilleure succion, et moins de douleurs pour la maman.

 L’immaturité rénale et Hépatique

Le nouveau-né a besoin de nutriments, il convient donc de surveiller régulièrement le volume et contenu de son urine.

En cas d’immaturité les prématurés ont une jaunisse ( ictère ) qui démarre vers le 2ème ou 3ème jour après la naissance et dure quelques jours.

Cela provoque une dégradation naturelle des globules rouges, traité par photothérapie.

Comment l’ostéopathie aide votre nouveau-né

L’ostéopathe est le spécialiste de l’harmonisation du fonctionnement des organes et de leurs interactions.

L’immaturité des organes de votre nouveau-né suppose un accompagnement médicale efficace, l’ostéopathe va lui apporter des soins quotidiens qui vont contribuer à l’amélioration significative de ses voies respiratoires.

Mais aussi de ses fonctions motrices et physiologiques.

Et rétablir l’équilibre et la mobilité de votre bébé, en complément des soins prodiguées en termes d’assistance respiratoire, de photothérapie ou d’assistance alimentaire.

L’ostéopathe peut aussi accompagner votre bébé tout au long de sa croissance.

La très grande prématurité pour les naissances avant 28 semaines d’aménorrhées soit 6 mois de grossesse.

Les coliques du nourrisson sont de loin l’un des problèmes les plus courants.

Ostéopathie et Coliques du Nourrisson

Un bébé qui a des coliques,  peut être très difficile à calmer, ce qui a pour conséquence  un bébé et des parents épuisés.

Les coliques sont une affection abdominale, souvent appelées diarrhées du fait des douleurs accompagnées de l’évacuation de selles liquides.

Les causes des coliques sont nombreuses.

L’intestin irritable

Le lait passe souvent trop rapidement dans l’intestin grêle avant d’être décomposé dans l’estomac.  Cela donnera au bébé un ventre gonflé.

Les symptômes se manifestent habituellement de 30 à 90 minutes après la tétée.

Reflux

Le contenu de l’estomac remonte l’œsophage (tube de la bouche à l’estomac) et provoque des brûlures dans l’œsophage.

Les symptômes se manifestent habituellement immédiatement après le début de l’allaitement ou jusqu’à 20 minutes après l’allaitement du bébé.  Il peut rejeter le sein ou le biberon.

Intolérance au lactose

C’est là que le bébé ne peut tolérer le lactose dans le lait.  Les symptômes se manifestent habituellement 2 heures après l’allaitement, lorsque le lait commence à fermenter dans le gros intestin.

 Constipation

À 6 semaines, la période de pointe pour les coliques peut entraîner la constipation du bébé.  L’intestin ralentit l’ouverture de 6-8 fois par jour à 1-2 fois par jour.

Certains bébés peuvent devenir constipés et les intestins ne s’ouvrent pas avant 4-5 jours.  Bien que, médicalement, ce n’est pas un problème, les bébés ont tendance à souffrir de beaucoup d’inconfort.

Quand emmener bébé chez l’ostéopathe ?

Idéalement, les bébés sont vus le plus tôt possible après la naissance, dans les deux premières semaines.  Cela  permet de diagnostiquer rapidement les tensions ou les restrictions de mobilité et de les traiter

Aussi en cas  d’accouchement difficile, avec utilisation de forceps, ventouses.

Une étude a montré que les bébés atteints de coliques pleuraient moins et dormaient mieux après un traitement ostéopathique.

Les Traitements Ostéopathiques

Les traitements ostéopathiques adaptés à votre bébé sont nombreux et en fonction des symptômes, l’ostéopathe peut avoir recours aux techniques d’ostéopathie crânienne, viscérale…

Le traitement ostéopathique de l’intestin

Palper et utiliser des techniques pour expulser le vent ou aider à vider les intestins.

C’est une technique enseignée à la maman afin qu’elle puisse aider son bébé et empêcher l’accumulation d’air.

Le diaphragme et la cage thoracique.

Ceci peut souvent se déformer pendant l’accouchement, provoquant une torsion dans le diaphragme, ce qui fait que la valve à l’entrée de l’estomac ne se ferme pas correctement et que l’acide remonte dans l’œsophage.

Les techniques ostéopathiques peuvent équilibrer la cage thoracique et libérer des torsions à travers le diaphragme, ce qui rétablira une meilleure souplesse des tissus.

La tête, le cou et la bouche.

Il y a une branche du nerf vague qui alimente l’intestin et les nerfs du diaphragme sont fournis par le cou.

L’ostéopathie libère doucement les restrictions dans le cou et autour de la langue, ce qui permet au bébé de téter plus facilement, avec moins d’air.

L’ostéopathie pour bébé en général

Parfois, après la naissance, une grossesse stressante, votre bébé est souvent tendu.

Les ostéopathes peuvent généralement le ressentir par la palpation et utiliser des techniques spécifiques pour calmer et détendre votre bébé.

Le traitement ostéopathique est doux et les bébés seront souvent détendus après le traitement et le sommeil.  L’alimentation peut devenir plus facile s’il y a un problème de prise du sein et les mères apprendront des techniques spécifiques pour nourrir ou enrouler leur bébé.

Le recours à l’ostéopathie peut s’avérer judicieux également pour la Femme Enceinte et son bébé.

Ostéopathie et Grossesse

ostéopathie femme enceinte

L’aménorrhée signifie l’absence de règles.

Durant la grossesse, votre corps change et certaines douleurs apparaissent :

  • Douleurs ligamentaires notamment à partir du 6ème mois de grossesse qui peuvent être handicapantes suivant l’intensité.
  • Lombalgies : véritable fléau de la grossesse, mais aussi les dorsalgies et cervicalgies,
  • La Sciatique, le nerf sciatique se bloque et la douleur va du haut de la fesse à la jambe.
  • Mauvaise circulation du sang, ou  (RGO)
  • Insomnies : difficultés à respirer, blocage au niveau du diaphragme…
  • Si accouchement par césarienne .
  • Recours à la péridurale
  • Naissance prématuré
  • Mauvaise position in utéro du fœtus
  • Grossesse Gémellaire

Votre ostéopathe va vous libérer du Stress, des émotions négatives.

En enlevant les blocages de mobilité et en soulageant votre bassin, vous accoucherez en douceur, avec une meilleure récupération post-partum.

 

 

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *