Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

Qu'est-ce que l'ostéopathie

L’ostéopathie est une méthode de soins manuelle, naturelle et originale qui a pour but de traiter les problèmes liés à la mobilité pouvant affecter l’ensemble du corps humain.

L’ostéopathie a été fondée en Amérique du Nord par le Dr Andrew Taylor Still, à la fin du 19e siècle. Still était encore médecin et possédait une connaissance approfondie du corps humain, de sa structure et de son fonctionnement. Depuis la mort de ses trois filles, il a été stimulé à sortir des sentiers battus par la méningite, où il n’a pu s’empêcher d’utiliser ses connaissances médicales conventionnelles de l’époque.

Il a tout de même subi de nombreuses épreuves avant de fonder l’ostéopathie. Il a d’abord été médecin, mais en raison de sa philosophie et de sa pratique de la médecine, il ne se sentait pas à l’aise d’appartenir à ce groupe.

Les étudiants en ostéopathie suivent des études approfondies en anatomie, physiologie et science neuronale, orthopédie, pathologie, et leur application clinique.

Cette restriction de mobilité peut toucher  les articulations, les muscles, les ligaments ou les viscères et provoquer ce qu’on appelle un déséquilibre de l’état de santé.

Chaque partie du corps a un rôle spécifique à remplir, et pour remplir ses fonctions correctement, les organes du corps humain doivent respecter la forme anatomique ainsi que la place qu’est la leur.

Le corps fonctionne comme un tout, il doit donc être appréhendé dans sa globalité.

Une connaissance approfondie de l’anatomie et un diagnostic global et précis permet donc à l’ostéopathe de faciliter l’auto-équilibre du corps humain, en effet l’ensemble du corps repose sur des interactions naturelles que l’ostéopathe s’efforce de rétablir.

L’Ostéopathie en France

L’ostéopathie est reconnue en France depuis la loi du 4 Mars 2002, l’encadrement de cette pratique est contenu dans les décrets d’application parus le 25 Mars 2007.

Ils définissent les actes que les ostéopathes sont autorisés à pratiquer, leur formation ainsi que les enseignements qui la composent et le nombre d’heures d’enseignement requis pour être reconnu comme ostéopathe.

Il existe près de 31 écoles agréées dispensant les enseignements permettant aux étudiants de devenir ostéopathe et de pratiquer l’ostéopathie sur le territoire national, toute étudiant n’ayant pas été diplômé d’un établissement agréé ou bien un professionnel de santé tel que les médecins ou Kinésithérapeute peuvent obtenir un diplôme universitaire en médecine manuelle.

En France la population d’ostéopathes ne cessent d’augmenter et parallèlement à cette croissance, le plébiscite de cette discipline par les patients avec près de 80% de français ayant déjà consulté un ostéopathe, et cet engouement continue aussi de croître

Les ostéopathes diplômés sont également de plus en plus organisés dans des structures syndicales comme le Syndicat Français de l’Ostéopathie (SFDO) ou encore le ROF ( Registre des Ostéopathes de France), les ostéopathes en France sont près de 30 000 et comme évoqué précédemment il est important de bien choisir son ostéopathe.

Des écoles agréées se trouvent pratiquement dans toutes les régions de France tels que Collège ostéopathique Sutherland de Strasbourg Europe, École européenne d’ostéopathie du campus privé d’Alsace (OSCAR), Collège Ostéopathique de Bordeaux (ex :ITO – Bordeaux),  Collège ostéopathique du Pays basque (COPB),  Institut d’ostéopathie de Bordeaux (IOB),  ATSA – Andrew Taylor Still Academy, Centre Européen d’Enseignement supérieur de l’ostéopathie Lyon (CEESO Lyon),  Centre International d’Ostéopathie (CIDO), Institut de Formation Supérieure en Ostéopathie (IFSO) de Vichy,  Institut Supérieur d’Ostéopathie Lyon (ISOSTEO Lyon),  Institut de Formation Supérieure en Ostéopathie (IFSO) de Rennes, Institut d’ostéopathie de Rennes (IOR), Centre Européen d’Enseignement supérieur de l’ostéopathie (CEESO Paris),  Collège Ostéopathique Européen (COE),  Conservatoire Supérieur d’Ostéopathie Paris (CSO),  École Danhier d’ostéopathie, École d’Ostéopathie de Paris (EO Paris),  École Supérieure d’Ostéopathie (ESO SUPOSTEO),  Fondation EFOM Boris Dolto – Institut de Formation Supérieure en Ostéopathie,  Institut Dauphine d’Ostéopathie (IDO),  Institut Supérieur d’ostéopathie Paris – CETOHM-FI (ISOP),  Ostéobio – École supérieure de biomécanique appliquée à l’ostéopathie, Conservatoire Supérieur Ostéopathique Toulouse (CSO-Toulouse),  Institut Toulousain d’Ostéopathie (ITO),  Institut Supérieur d’Ostéopathie du Grand Montpellier (ISOGM – IFBO) Institut Supérieur d’ostéopathie (InSO Lille),  Institut des Hautes Études Ostéopathiques – IDHEO Nantes,  Centre d’ostéopathie ATMAN,  Institut de Formation en Ostéopathie du Grand Avignon (IFO-GA),  Institut d’ostéopathie des professionnels de santé (IOPS EUROSTEO), Collège Ostéopathique de Provence Aix- Marseille.

Nous verrons par la suite les domaines d’intervention de l’ostéopathie ainsi que les publics auxquels elle s’adresse en détails afin de vous apporter une connaissance plus précise des bienfaits de l’ostéopathie.

Les successeurs d’Andrew Taylor Still ont approfondi leur apprentissage et leur connaissances du corps humain, de son anatomie afin de concrétiser la vision initiale du père fondateur Still du corps comme un ensemble d’interactions entre les différents organes, muscles ou encore articulations qui le composent.

C’est ainsi que par le biais du Dr Sutherland est né l’ostéopathie crânienne avec la mobilité des os du crâne, le mouvement respiratoire primaire ( MRP ) ou encore l’axe crânio-sacré.

Ou encore l’une des autres sphères de l’ostéopathie telle que l’ostéopathie viscérale qui s’intéresse à tous les organes qui se trouvent dans le thorax, l’abdomen ou encore le système uro-génital afin de rétablir l’équilibre entre tous ces éléments.

Les sphères de l’ostéopathie

L’ostéopathie agit sur différentes sphères  ou niveaux du corps à savoir :

  • Crânienne
  • Ostéo-Articulaire
  • Viscérale

Il ne faut cependant oublier que l’ostéopathie a une approche globale du corps humain et donc l’ostéopathe peut faire appel à plusieurs sphère pour soigner le patient.

Aussi bien l’ostéopathie crânienne, viscérale, structurelle ou ostéo-articulaire peuvent vous soulager et retrouver « l’équilibre naturel » de votre corps et préserver votre capital santé.

L’ostéopathie crânienne

Il s’agit ici de tout ce qui touche au crâne, à la face, à la moelle épinière, l’ostéopathe va agir sur l’ensemble des structures nerveuses, l’ostéopathie est une thérapie très douce dont le fondateur est William Garner Sutherland, élève d’Andrew Taylor Still fondateur de l’ostéopathie.

Son fondateur a mis en évidence le système crânio-sacré qui va du crâne au bas de la colonne vertébrale plus précisément jusqu’au sacrum, les os du crâne sont considérés comme mobile et donc peuvent en cas de « déplacement » causer des déséquilibres.

De par ce postulat l’ostéopathie crânienne agit aussi sur l’ensemble du système nerveux, elle va agir sur les coliques de votre nouveau-né, la plagiocéphalie syndrome de la tête plate dont les effets sont efficacement gommés par l’ostéopathie crânienne, ou encore les otites.

L’ostéopathie Ostéo-Articulaire ou Ostéopathie Structurelle

Ici l’ostéopathie va intervenir sur tout ce qui touche le squelette, c’est à dire l’ensemble du système osseux et sur les articulation, on a recours à l’ostéopathie ostéo-articulaire en cas de suspicion de troubles musculo-squelettiques.

Le but est d’ici d’enlever toutes les restrictions de mobilité surtout lorsqu’on est amené à effectuer des tâches répétitives.

Ici l’ostéopathie structurelle va être utilisée pour soulager votre lumbago ( douleur situé dans le bas du dos ), torticolis ou tendinite.

Lorsqu’on entend parler d’ostéopathie structurelle, on pense souvent aux trusts, ces mouvements rapides (HBVA ) des articulations qui font craquer, bien sûr l’ostéopathie structurelle ne se résume pas à ces trusts, qui ne sont pas utilisés dans le traitement des nourrissons ou personnes âgées, l’ostéopathe va utiliser ce qu’on appelle les principes d’énergie musculaire afin de libérer les articulations bloquées.

L’ostéopathie viscérale

On s’attache ici à tous les organes qui se trouvent dans la cage thoracique, l’abdomen, ainsi que le petit bassin à savoir le cœur, le poumon, l’œsophage, le tube digestif, estomac, foie, rate, pancréas, ainsi que le système génito-urinaire.

Cela va donc des troubles digestifs en passant mais aussi des douleurs au niveau de la colonne vertébrale ou encore en cas de migraines ou torticolis.

Bien sûr ces trois sphères sont liées et c’est pour cette raison que l’ostéopathe est une approche globale du corps, le but étant de rééquilibrer naturellement ce dernier.

A qui s’adresse l’Ostéopathie

L’ostéopathie s’adresse à tous, enfant, nourrisson, adulte, sportif, personne âgée, femme enceinte, c’est une discipline qui traverse les âges de ses patients, les bienfaits pour chaque patient quel qu’il soit sont visibles rapidement, et très souvent pour les publics les moins fragiles et selon les symptômes une seule séance d’ostéopathie peut suffire à vous soulager.

L’ostéopathie pour bébé

Ostéopathe-bébé
Ostéopathe pour bébé
  • Cordon ombilical enroulé autour du cou
  • Déformations crâniennes
  • Signes de torticolis
  • Séquelles de fractures
  • Affection ORL à répétition

Les raisons de consulter un ostéopathe pour votre bébé sont en effet nombreuses et tout démarre par l’accouchement qui peut être la cause de traumatismes pour votre bébé, l’emploi de spatules, ventouses ou forceps jouent un rôles sur les éventuels pertes de mobilité mais aussi sur les os du crâne de votre bébé.

Il est conseillé si vous avez des inquiétudes ou si vous souhaitez savoir si tout est bien en place chez votre bébé de recourir à une séance d’ostéopathie, l’ostéopathe par des manipulations très douces et souvent indolores pour votre bébé va faire un « état des lieux » afin de vérifier que tout est correct au niveau de la mobilité et de la structure osseuse de votre bébé, d’ailleurs de plus en plus de personnels soignants en maternité vous conseille d’avoir recours à l’ostéopathie après l’accouchement.

L’un des grands motifs de consultation d’un ostéopathe pour bébé est lorsque ce dernier a des difficultés à téter, ce qui résulte généralement d’un dysfonctionnement ou un blocage de la mandibule, cela rétablit très simplement par le recours à l’ostéopathie, donc pas d’angoisse ou de stress si bébé a du mal à téter.

Ostéopathie pour la femme enceinte

ostéopathie femme enceinte

L’ostéopathie pour la femme enceinte comme pour le bébé est un vrai compagnon soin, car l’ostéopathe va vous accompagner durant votre grossesse afin que celle-ci soit vécu de la façon la plus sereine possible, c’est aussi une bonne préparation à l’accouchement.

Durant la période de grossesse de multiples douleurs peuvent apparaître et il est judicieux d’avoir recours à l’ostéopathie pour la femme enceinte, en effet le corps de la femme enceinte change durant la grossesse, la masse abdominale augmente, on assiste à une cambrure au niveau de la colonne vertébrale et donc l’ostéopathie va aider la femme enceinte dans l’atténuation de ces petites douleurs et procurer une meilleure mobilité du bassin pour un accouchement sans trop de complications.

Cependant il est utile de rappeler que la consultation préalable de votre médecin traitant est nécessaire pour vérifier qu’il n’y a pas de contre-indications particulières à la consultation ostéopathique durant votre grossesse.

Il est également important de rappeler que beaucoup de médicaments sont contre-indiqués pour la femme enceinte et l’ostéopathie offre une véritable alternative soin pour une grossesse sereine.

  • Douleurs ligamentaires notamment à partir du 6ème mois de grossesse qui peuvent être handicapantes suivant l’intensité.
  • Lombalgies : véritable fléau de la grossesse, les douleurs se propagent dans le bas du dos, mais aussi les dorsalgies et cervicalgies, ces dernières se situent au niveau du cou.
  • La Sciatique, ça vous parle, oui c’est à cause d’elle que vous avez des insomnies, le nerf sciatique se bloque et la douleur vous irradie du haut de la fesse et dans la jambe.
  • Mauvaise circulation du sang, si vous faites de la rétention d’eau ou encore les reflux gastriques (RGO)
  • Insomnies : difficultés à respirer, blocage au niveau du diaphragme…
  • Si l’accouchement par césarienne est envisagé.
  • Recours à la péridurale
  • Naissance prématuré
  • Mauvaise position in utéro du fœtus
  • Grossesse Gémellaire

 Une bonne préparation de l’accouchement permet d’éviter de passer par l’épisiotomie ( Acte chirurgical qui consiste à sectionner la paroi du vagin, la peau et les muscles superficiels du périnée, afin d’agrandir l’orifice de la vulve.

Votre ostéopathe va vous libérer du Stress, des émotions négatives.

En enlevant les blocages de mobilité et en soulageant votre bassin, cela vous préparera à un accouchement tout en douceur, et surtout permettra une meilleure récupération post-partum, (post-partum correspond à la période qui suit l’accouchement).

Ostéopathie pour le sportif

L’ostéopathie vise à améliorer les performances, mais aussi une véritable prévention des risques liés à la pratique sportive,apporter des outils pour une pratique plus sereine et sûr du sport, mais également un accompagnement en cas de douleurs articulaires comme la tendinite mais aussi le traitement de la sciatique ou encore du tennis elbow fréquent chez les pratiquants de sport de raquette. compression d’un des 2 nerfs sciatiques qui se caractérise par une douleur brutale qui va de la fesse vers le pied au moment de l’effort favorisée par l’activité physique intensive qui touche particulièrement les sportifs.

De nombreux sportifs de haut niveau ont recours à l’ostéopathie, et celle-ci est utile dans l’amélioration de vos performances mais aussi dans la prévention des risques de fracture ou blessure plus importante, cependant le sportif amateur peut également avoir recours à l’ostéopathie qui va l’aider dans sa pratique et lui prodiguer de précieux conseils, de nombreux clubs font de plus en plus appel à des ostéopathes et ce pour tous les niveaux.

N’oublions pas que pour le sportif, le principal outil de travail c’est son corps et une bonne préparation de cet outil est une condition indispensable pour atteindre les résultats que l’on s’est fixé.

L’ostéopathie vous aide clairement à avoir un impact positif dans votre pratique sportive.

Ostéopathie pour les personnes âgées

L’ostéopathie est votre partenaire pour mieux vieillir et conserver vos réflexes, malheureusement avec l’âge, les pertes d’équilibre sont plus fréquentes, ce qui occasionne chutes et douleurs, porter des charges lourdes devient plus difficile, ce qui cause des lumbagos, douleurs articulaires, entorse, mais aussi des désagréments psychiques comme les troubles du sommeil, dépression, nervosité…

L’ostéopathie ne vous fera pas rajeunir mais peut vous aider à conserver votre autonomie et limiter les effets néfastes des différentes douleurs présentes chez la personne âgée, en d’autres termes l’ostéopathie vous aidera à préserver votre capital santé

Déroulement d’une consultation d’ostéopathie

Le principal outil de l’ostéopathe est la main, les manipulations en ostéopathie sont très douces, l’ostéopathe lorsqu’il ausculte son patient utilise ses mains, ce membre extrêmement sensible possède de nombreux récepteurs proprioceptifs, c’est grâce à ses mains que l’ostéopathe diagnostique, contrôle, corrige et teste.

Notre corps est recouvert de ce qu’on appelle les fasciae, cet ensemble de tissus conjonctifs entoure nos muscles et nos organes dont longtemps l’intérêt a été sous-estimé, et la main de l’ostéopathe peut percevoir les micro-mouvement du fasciae mais aussi ceux du MRP ( Mécanisme Respiratoire Primaire ).

On dit souvent que la main de l’ostéopathe voit, sent et comprennent les différentes lésions ou restrictions de mobilité du corps humain.

La consultation se décompose en 5 grandes étapes :

  • L’anamnèse : Une sorte d’interrogatoire appelé anamnèse qui va permettre de mieux vous connaitre afin d’établir un premier diagnostic mais aussi prendre connaissance des éventuels antécédents médicaux.
  • Un examen ainsi que d’éventuels tests orthopédiques, ici l’ostéopathe va vérifier les éventuels déséquilibres…
  • Le traitement proprement dit de la douleur, une fois le diagnostic posé l’ostéopathe commence à vous soigner concrètement, il est important de noter que les effets du traitement peuvent se faire sentir 2 à 3 jours après la consultation et cela est tout à fait normal.
  • L’étape de Vérification, cette étape sert surtout de petit check-up.
  • L’étape de conseils qui est une synthèse de la séance et des recommandations de l’ostéopathe.

Quelques conseils pratiques avant et après la consultation

  • Apportez vos documents médicaux.
  • L’ostéopathe peut vous demander de vous déshabiller pour vous ausculter.
  • Evitez autant que possible la prise d’antalgiques avant votre rendez-vous. En effet, les médicaments peuvent biaiser certains tests et ralentir l’efficacité du traitement.
  • Après la consultation, vous allez peut-être vous sentir détendu ou légèrement fatigué, il est donc conseiller de ne pas faire de longues distances en voiture juste après la séance, et si vous pouvez être accompagné c’est souhaitable.
  • Il est également important de ne pas faire d’efforts exigeants physiquement et de laisser 2 ou 3 jours de repos à votre corps.

 

 

 

 

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?
Notez cet article